Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

KUTHUMI Maître Ascensionné

 

 

KUTHUMI.jpg

KUTHUMI

 

Aide apportée :

·        investissement dans l’atteinte des objectifs de vie

·        concentration

 

 

"Très cher Kuthumi,  moi  xxx (prénom de la personne   fille ou fils de  xxx prénom de la maman)   je fais appel à ton intervention.

Je te demande de libérer mon esprit et mon emploi du temps de toute distraction, de façon à ce que je puisse me concentrer entièrement sur mon réel objectif de vie. Je te demande de faire en sorte que tous les changements de ma vie se produisent de façon douce et paisible, de m'aider à percevoir mes guides spirituels et à sentir la volonté divine qui est en moi.

Je remets maintenant entre tes mains toute crainte liée à l'ego qui risquerait de me faire dévier de mon chemin. Aide-moi à savoir quand j'ai tendance à remettre les choses à plus tard en ce qui a trait à mes objectifs, pour que je puisse m'immerger complètement dans la joie que procure le service spirituel."

Je te remercie. Va en paix !

 

 

EYAELLE

Voir les commentaires

prière qui me touche particulièrement ce moment

jésus frappe à la porte

Je suis, je suis le fils du Père, le Frère de mes Pères et le Père de mes frères...

Je suis venu et j'ai tout pouvoir sur la terre car je Suis, fils de Dieu, Dieu moi-même et pour tous ceux qui cherchent à mieux vivre je suis leur libérateur, tant physique que Psychique.

Et cette prière est aussi la votre car nous sommes tous, sans exception des Dieux dans la chair ! 

 

 

source : Claude Drache

 

 

au-coeur-des-anges-logo.jpg

Voir les commentaires

Indisponibilité jusqu'au 8 janvier 2012

dalai lama susho

 

Pour des raisons familiales importantes, je serais indisponible jusqu'au 8janvier 2012 inclus.

 

 

Vous pouvez m'écrire mais je ne pourrais vous répondre qu'après le 8 janvier 2012

 

Prenez soin de vous

 

Paix, harmonie et amour pour vous

 

Pensées angéliques

 

Eyaelle

Voir les commentaires

Le pouvoir des anges et des pierres

 

ange qui regarde-copie-1

Les Anges sont des Etres agissants dans les dimensions de la lumière. Nous les retrouvons, sous une forme ou une autre, dans de nombreuses traditions.


Ils œuvrent dans cette grandeur mystique et nous seront visibles «lorsque le ciel s'ouvrira». Ils veillent, servent, gardent, conseillent, accompagnent les vivants comme les mourants, soignent. Ce sont des héros puissants qui accomplissent la parole de Dieu. De leur place privilégiée, ils voient constamment la face du Père.


Les Anges sont réels et puissants. Les Anges n'ont pas de confession et font pourtant partie intégrante de beaucoup de religions ou de voies spirituelles de ce monde - la croyance ou la non-croyance ne changent en rien votre capacité recevoir leur aide.


Les Anges ne sont pas limités par l'espace ou par le temps et peuvent ainsi répondre aux demandes de chaque personne qui leur demandent de l'aide. Tout le monde peut faire appel aux Anges. Inutile de vivre une vie " parfaite ", d'avoir une croyance particulière, une éducation spécifique, un entraînement religieux ou de faire des invocations formelles - faire appel aux Anges suffit à les faire entrer dans votre vie.


Chaque Ange est en correspondance avec une pierre ou un cristal.


Outre ses propriétés utilisées en lithothérapie (soins par les minéraux) chacune de ces pierres vibre selon une fréquence énergétique qui la met en affinité avec un Ange en particulier.


En les portant sur vous ou en les utilisant lors de vos rituels ou lors de vos méditations, vous vous mettez en relation subtile et intérieure avec vos Anges. De même que les pentacles, les cristaux représentent le miroir terrestre, l'image matérielle de leur énergie, et vous permettent d'établir ou de maintenir un lien subtil avec votre Ange ...


Les Anges travaillent sur nos blocages et nous aident à demeurer équilibrés et focalisés sur la beauté et la joie, amenant un soulagement de l'esprit! Ils travaillent avec nous également dans les sessions de guérison en plaçant simplement une Pierre d’Ange (une suffit) sur la personne à qui vous donnez le traitement.


Pour une session à distance, écrivez simplement le nom de la personne sur un morceau de papier et placez la Pierre Angélique sur le nom aussi longtemps que vous le désirez.

Voir les commentaires

Les Pierres

deux anges  

Les cristaux, bénéfiques, thérapeutiques, ou malfaisants... ont le don d’inspirer l’amour, de conjurer la haine ou d’influencer la pensée positive. Ils peuvent aussi protéger et guérir.

 

« L’usage des cristaux n’est pas une médecine récente » raconte le docteur Thomas. Dans l’Antiquité particulièrement en Egypte, les pierres et les cristaux étaients utilisés à des fin thérapeutiques ou protectrices.

 

La manière la plus simple et la plus répandue d’utiliser les pouvoirs des pierres précieuses ou non est de les porter. Elles remplissent deux fonctions, l’une esthétique et décorative, l’autre thérapeutique.

Il conviendra cependant de ne pas porter n’importe quelle pierre et n’importe comment car il existe des liens étroits entre l’esprit, le corps, les mains et les maladies.  


Ainsi on ne doit jamais porter une bague au POUCE parce qu’il est relié au libre arbitre de chacun et doit rester dégagé de toute influence.

 

* Les Pierres autour du cou affectent les désirs de celui qui les porte et, serties dans les ceintures, elles modifient les forces vitales. Elles doivent donc être sélectionnées avec le plus grand soin.

 

* Pour les bracelets, il est préférable de choisir des pierres protectrices et porteuses de calme. Dans les oreilles, les pierres influencent le discernement et la perception.

 

* Glissées dans les poches des vêtements, ou dans des sacs, les pierres conserveront leurs vertus tant qu’elles resteront à portée de main.

 

* Portées en bagues, les pierres déterminent des effets multiples et bien différents suivant la main concernée.

La main droite s’identifie à l’action, et la gauche à la réception. Les doigts eux-même possèdent leur champ d’influence infini.

 

Pour les soins thérapeutiques il est important de placer les pierres sur les parties du corps qui réclament un effet énergétique.


Attention cependant aux pierres qui possèdent un pouvoir stimulant sur le psychisme et le mental car elle devront être placées sur le front avec de multiples précautions. EN effet, l’activité cérébrale est accélérée, mais dans certains cas, le patient risque d’éprouver des étourdissements et des vertiges.

 


                                CHAMP D ’INFLUENCE DES DOIGTS

                                

                       

                                      MAIN GAUCHE                                


INDEX                           Reçoit les instructions                  

MEDIUM (MAJEUR)      Reçoit l’intuition                           

ANNULAIRE                  Reçoit la création                          

AURICULAIRE              Subit le changement                             

 

                                      MAIN DROITE


  INDEX                          Influence l'action

MEDIUM (MAJEUR)      Influence l'intuition

ANNULAIRE                  Favorise la créativité

AURICULAIRE              Favorise le changement

 

Rappelons-nous les couleurs :

 

Le rouge  signifie mouvement, force vitale, énergie.


L’orange maintient en mouvement l’énergie vitale et peut débloquer des structures émotionnelles figées.


Le jaune  apporte légèreté, gaité, détente.


L’or apporte plénitude, éclat et chaleur lumineuse.


Le vert est couleur de la nature, apporte guérison et renouvellement, ainsi qu’une sensation d’harmonie et de paix.


Le rose est la couleur de la douceur et des sensations les plus élevées de l’amour.


Le bleu clair  ouvre l’esprit et l’âme pour les rendre plus clairs.


Le bleu foncé est la couleur de la stabilité, de la douceur et de la profondeur.


Le violet est doté d’un effet puissant de transformation.


Le Blanc, incolore qui reflète les rayons lumineux sans les réfracter, symbolise la pureté et la perfection suprême.


Le Noir peut nous aider à rester ancré en nous-mêmes en dépit de toutes les agitations du monde extérieur.


Le Brun, couleur de la terre, nous donne un sentiment d’enracinement et de stabilité dans la vie.

 

Les pierres opaques densifient et concrétisent les vibrations de leurs couleurs.

Les pierres translucides démontrent leurs effets essentiels dans le domaine des sentiments et des sensations.

 

Source

Pierre et Cristaux  de Tosca Tetteroo Editions « le Voyage Intérieur »

"Le Jour se Lève"  Eyaelle Seux


Voir les commentaires

Avoir la force et le courage

 

ange-bon-courage.jpg

 

 Avoir la force et le courage

Il faut de la force pour exprimer son opinion
il faut du courage pour l'assumer jusqu'au bout

Il faut de la force pour prendre une décision
il faut parfois du courage pour en accepter les conséquences

Il faut de la force pour avancer
il faut du courage pour accepter de s'être trompé

Il faut de la force pour affronter le danger
il faut du courage pour accepter ses limites

Il faut de la force pour choisir
il faut du courage pour renoncer

Il faut de la force pour accepter les épreuves
il faut du courage pour en rire

Il faut de la force pour dénoncer
il faut du courage pour se taire

Il faut de la force pour gagner sa vie
il faut du courage pour affronter la misère

Il faut de la force pour avancer
il faut du courage pour ne pas renoncer

Il faut de la force pour dire non
il faut du courage pour être capable
d'affirmer son opinion sans violence

Il faut de la force pour affronter les autres
il faut du courage pour s'affronter soi-même

Il faut de la force pour réussir
il faut du courage pour se surpasser

Il faut de la force pour calmer la peine d'un ami
il faut du courage pour endurer sa propre souffrance

Il faut de la force pour endurer l'injustice
il faut du courage pour l'arrêter 

Il faut de la force pour vivre
il faut du courage pour survivre

Auteur inconnu 

 

 

EYAELLE

Voir les commentaires

AU COEUR DES ANGES VOUS OFFRE UN CADEAU

image au coeur des anges eyaelle-copie-1

Pour Noël 2011,  uniquement le jour de Noël, le

Dimanche 25 Décembre 2011

 

je réponds à UNE QUESTION EN VOYANCE DIRECTE 

posée sur  aucoeurdesanges@gmail.com

 

Indiquez moi le prénom et date de naissance,  joignez moi la photo et posez la question le plus précisément possible avec un petit résumé

Sans question précise précédée d'un résumé je ne pourrais répondre

 

 

pere-noel-et-enfants.gifEYAELLE

Voir les commentaires

Anémie

ANEMIE

 

Marguerite de Surany a une approche psychosomatique, mot qui vient du grec : psukhê, âme et sôma corps,   des « maladies » et définie comme telle « l’anémie » :

 

Un dicton populaire dit : « il se ronge les sangs » pour décrire celui qui est sujet à la peur, facilement effrayé, se mine mentalement et ainsi s’anémie.

La tension nerveuse rend « rouge de colère », le sang chauffe, ou « vert de peur » le sang est figé et froid, ou « vide de sang », nom donné à l’anémie par les Chinois. C’est le sang qui est en insuffisance, en qualité et en quantité.

Dans l’idée asiatique, l’âme est dans le sang : l’anémie est une difficulté que rencontre l’âme à s’incarner ou à accepter son incarnation. Elle n’a pas envie de vivre.

Et cette difficulté joue sur l’assimilation de l’entourage : quand vous êtes heureux de vivre, aimant votre famille et la vie, vous êtes équilibré et vous avez du tonus ; votre sans est fort. Mais si  vous ne pouvez ni les « avaler » ni les « digérer », votre âme est triste, elle a peur et votre sang est pauvre. A la même image, si vous mangez un bon repas, vous vous sentez bien et vous avez des forces tandis qu’un mauvais repas appauvrit.

Les troubles de digestion physique et affective, la peur émotionnelle, troublent le sang et causent l’anémie.

 

 

Toujours d’après Marguerite de Surany dans son livre : « Pour une médecine de l’âme » :

 

Notre cerveau commande ces ondes. Si vous êtes malade, le corps physique est victime d’une déchirure ou d’une blessure reçue par le corps éthérique parce que votre cerveau a fait une erreur en commandant et a « court circuité » le mouvement du méridien.

 

En alliant les méridiens (médecine chinoise) l’holistique, vous trouvez la cause de la maladie qui peut remonter à de très anciens temps. De même que les gênes sont transmissibles, ces gênes transportent une mémoire, mémoire qu’il est difficile de mettre à jour lorsque l’on est concerné et dans la vie que nous menons.

Là est un autre débat et bien d’autres écrivains, spécialistes, chercheurs font cette démarche.

 

 

 

 

 

SOURCE : Pour une médecine de l’âme   de Marguerite de Surany

 

JE-SUIS-FATIGUE--CHAT.jpgEyaelle

Voir les commentaires

encrassement, dépuration, reminéralisation du corps physique

Voir les commentaires

LA FATIGUE .......

LA FATIGUE    Qu’est-ce que c’est ? 

La fatigue est une sensation physique désagréable entraînant une difficulté à la réalisation d’activités physiques ou mentales. C’est une sensation subjective et l'une des plaintes les plus souvent formulées dans la vie quotidienne. La fatigue est trop souvent considérée comme une composante normale d'une vie quotidienne agitée et épuisante, alors qu'elle peut être la traduction d'un véritable problème de santé, voire d'une maladie chronique grave. 

On distingue plusieurs types de fatigue. La fatigue musculaire encore appelée fatigue physique, la fatigue mentale ou psychique et la fatigue sensorielle (essentiellement auditive et visuelle). Quand l’état de fatigue se prolonge, il doit être pris au sérieux et parfois faire l'objet d'investigations complémentaires afin d'en déterminer la cause. 

La fatigue musculaire a deux origines différentes : 

- l'une est centrale, c'est-à-dire qu'elle prend naissance à partir de commandes musculaires au niveau du cerveau ; 

- l'autre est périphérique, c'est-à-dire qu'elle prend naissance au niveau des muscles et concerne les mécanismes qui sont à l'origine de la contraction musculaire. La fatigue que nous ressentons quotidiennement est de type périphérique. 

Il faut différencier l’asthénie de la fatigue, bien que ces deux notions soient souvent confondues. L’asthénie est une sensation d’épuisement avec anticipation sur l’activité à venir. La fatigue est pour sa part normale et physiologique. Ce qui est anormal, c’est que la fatigue se prolonge. On parle de fatigue chronique lorsque ce symptôme dure plus de 6 mois.


Pourquoi les muscles se fatiguent-ils ? 

Au plan musculaire, pour produire l'énergie nécessaire à la contraction musculaire et éliminer les déchets qui en résultent, différents évènements vont s’enchaîner. La fatigue musculaire dépend de deux phénomènes métaboliques différents : une diminution de la fourniture d'énergie et une modification de l'équilibre électrochimique de la cellule musculaire. 

En fonction du type d'effort, les mécanismes mis en place sont différents car ils font appel à des fibres musculaires différentes : 

- les fibres de type II B dont le métabolisme est centré sur les sucres : elles sont utilisées dans les efforts brefs et intenses ; 

- les fibres de type I et II Ad dont le métabolisme est fondé sur l'utilisation de l'oxygène ; elles sont utilisées dans les efforts d'intensité modérée et de longue durée. 

En cas d’effort bref et intense, la fatigue est la résultante de l'insuffisance de libération de calcium qui entraîne une augmentation de l'acidité dans les cellules musculaires et l'accumulation de déchets comme l'ammonium et le lactate dont les effets nocifs sont réels. 

En cas d’effort prolongé, la fatigue est directement liée à une diminution, voire une disparition des stocks musculaires de glycogène, qui est le composant énergétique assurant le fonctionnement musculaire. Il semble néanmoins que ce glycogène, pour essentiel qu'il soit, ne soit pas le seul responsable : la déshydratation (manque d'eau), l'hypoglycémie (manque de sucre) et l'hyperthermie (température trop élevée) pourraient avoir un rôle important dans ce phénomène d'épuisement musculaire précédé par la sensation de fatigue.


Dans tous les cas, l'activité musculaire intense est consommatrice d'énergie, ce qui entraîne, comme dans tout processus énergétique, la production de déchets. 

Les déchets dits métaboliques, composés essentiellement de lactate et d'ammonium, bloquent les systèmes producteurs d'énergie et les systèmes d'élimination. L'impossibilité progressive d'apporter plus d'énergie implique inéluctablement l'arrêt de l'effort. 

Ces déchets accumulés dans l'organisme à des doses toxiques peuvent être transportés vers le cerveau et être alors responsables des sensations de malaises et de fatigue générale, au-delà de la simple fatigue musculaire locale.


La fatigue musculaire peut-elle varier avec l’entraînement physique ? 

La fatigue musculaire varie en fonction des muscles concernés et des fibres qui les composent : certaines fibres musculaires sont utilisées lors d'efforts brefs et intenses alors que d'autres tolèrent plus facilement les efforts prolongés. 

L'entraînement physique permet aussi d'améliorer la résistance à la fatigue en : 

- augmentant les capacités de stockage de glycogène ; 

- développant la circulation sanguine, ce qui signifie la possibilité d'amener plus vite plus d'énergie au niveau musculaire si la demande augmente ; 

- améliorant les processus de traitement des déchets et  leur élimination.


Quelles sont les principales causes de fatigue ? 

La fatigue peut être d’origine physique, mentale ou sensorielle. Le seul point commun est une sollicitation trop importante par rapport à une capacité à exécuter un travail physique, à subir une pression mentale ou à acquérir des informations sensorielles, qu'elles soient auditives ou visuelles. Tous les types de fatigue ont donc en commun un déséquilibre entre la dépense à fournir et les moyens mis à disposition pour pallier cette dépense d'énergie.

Certaines situations physiologiques conduisent à une augmentation des besoins. C’est le cas, par exemple, de la grossesse qui entraîne des modifications des principales fonctions physiologiques de l'organisme et donc des besoins plus importants. La fatigue ressentie par les femmes enceintes, une fois éliminées toutes les pathologies pouvant survenir pendant la grossesse, peut être directement liée à une insuffisance d'apports.

Autre exemple de besoins non couverts et sources de fatigue chez les femmes : la carence en fer qui résulte, chez les femmes réglées, des pertes mensuelles non compensées. Les femmes qui ne compensent pas ces pertes sanguines par une alimentation équilibrée présentent des carences en fer (dites carences martiales) qui se traduisent, entre autres signes, par une fatigue importante. Selon diverses enquêtes, la fréquence de ce déficit est élevée et pourrait toucher 10 à 15 % de la population.


Quelles sont les maladies infectieuses et inflammatoires les plus souvent impliquées ? 

La fatigue, quand elle s'inscrit en tant que symptôme d'une maladie, est souvent nommée asthénie. L'asthénie se retrouve en différentes occasions :

- avant tout dans les pathologies infectieuses. La fatigue y est très fréquente que ce soit pendant l'épisode infectieux ou lorsque la maladie décline. On parle alors d'asthénie post-infectieuse. Cette fatigue est d'autant plus forte que l'infection est due à des agents infectieux qui se développent dans les cellules en modifiant leur fonctionnement normal. Certaines bactéries, responsables de maladies infectieuses, peuvent libérer des endotoxines dont une des conséquences est d'engendrer une fatigue musculaire supplémentaire. L'hépatite est un exemple de pathologie engendrant une fatigue particulièrement intense ;


- certaines maladies inflammatoires chroniques et cancers peuvent être à l’origine de fatigue prolongée due à un retard au diagnostic : maladie inflammatoire de l’intestin (maladie cœliaque), maladies des muscles (myasthénie, myopathies, myosites), maladies du sang (hémochromatose correspondant à une surcharge en fer d’origine génétique), maladies endocriniennes (insuffisance thyroïdienne ou corticotrope) ou maladies neurologiques (sclérose en plaques, maladie de Parkinson).


Les troubles du sommeil peuvent-ils être à l’origine d’une fatigue chronique ? 

Toute anomalie du sommeil ne permettant pas d'avoir une récupération correcte aura un impact sur la fatigue. Le sommeil est construit autour de cycles dits circadiens (de 24 heures) nommés aussi cycles veille/sommeil. Ces cycles sont proches de celui de notre température, qui varie selon les moments de la journée et de celui de la sécrétion des hormones qui assure l'équilibre de l'organisme. Une désynchronisation de certains de ces rythmes peut avoir une influence réelle sur la fatigue qui est plus vite ressentie ; les efforts demandés pour accomplir une tâche sont alors plus lourds et plus fatigants que dans les conditions habituelles.


Les deux principales pathologies du sommeil à l’origine de fatigue sont le syndrome d’apnée du sommeil et la narcolepsie (maladie de Gélineau).

Le syndrome d’apnée du sommeil se caractérise par un état de fatigue intense dès le réveil, associé à des épisodes d’endormissements au cours de la journée. La nuit, les ronflements sont souvent importants et il peut exister des pauses respiratoires avec une reprise inspiratoire bruyante.

La narcolepsie, pour sa part, se traduit par des endormissements brutaux et parfois des hallucinations.


La fatigue peut-elle être en rapport avec des troubles de l'humeur ? 

La fatigue est une composante subjective et personnelle. Elle fait partie des critères majeurs des épisodes dépressifs majeurs, mais toute fatigue n’est pas obligatoirement en rapport avec un syndrome dépressif. Une fatigue qui se prolonge, sans raison évidente, doit néanmoins, faire évoquer cette maladie.

 

La fatigue est-elle inéluctable avec l’âge ? 

La fatigue est l'une des plaintes le plus souvent formulées par les personnes âgées.

Avec l'âge, il peut exister :

- une réduction de la force musculaire, ce qui conduit, à niveau d'exercice identique, à des besoins énergétiques majorés ;

- une diminution des fonctions cardiovasculaires et pulmonaires, ce qui limite à la fois l'apport énergétique et les capacités d'élimination des déchets ;

- des problèmes de dénutrition ;

- un manque de substances énergétiques dû à des erreurs nutritionnelles ;

- une perturbation de l'absorption des aliments, que ce soit en rapport avec des altérations liées au vieillissement ou des problèmes résultant de prises de médicaments trop importantes.


Chez les personnes âgées, en outre, la réduction progressive de l'activité physique entraîne elle-même une diminution de la force musculaire et la nécessité de développer un effort plus important pour réaliser une activité physique identique.


Elle s'accompagne fréquemment d'un désintérêt progressif des « choses de la vie » qui, sans aller systématiquement vers un état dépressif, peut se traduire par une fatigue générale.

Mais il ne faut pas oublier que la fatigue de la personne âgée peut résulter d'une véritable maladie. Certaines pathologies, plus fréquentes en fin de vie, peuvent se traduire par des manifestations très générales au sein desquels la fatigue occupe une place prépondérante : l’insuffisance cardiaque et l’hypothyroïdie.


Toute personne âgée se plaignant de fatigue doit d'abord être écoutée par son entourage. On cherchera avant tout à identifier la cause de cette plainte : carences nutritionnelles, déshydratation, troubles du sommeil peuvent trouver des solutions efficaces.


Quelle est la différence entre fragilisation et fragilité ? 

Les médecins gériatres distinguent la fragilisation et la fragilité. Le processus de fragilisation correspond à la diminution des fonctions physiologiques (la motricité, les fonctions cognitives, etc.). Son risque est l'évolution vers la fragilité qui est une altération des fonctions de l'appareil locomoteur, du système neuro-endocrinien et des processus de protection immunitaire. Dès lors ces altérations ne permettent plus une réponse adaptée aux agressions, qu'elles soient externes (traumatismes, chocs affectifs, déclin social etc.) ou internes (infections, déshydratation, cancer, etc.).

Certains signes permettent de dépister la fragilité chez les sujets âgés. Le dépistage permet de mettre en place des mesures de prévention avant que ne s'installent certains handicaps pouvant conduire à une perte d'autonomie.

Pour cela, il existe des échelles qui permettent d'évaluer le niveau de fragilité des sujets âgés. Elles sont fondées sur une série de questions qui permettent d'évaluer les éléments qui déterminent la fragilité du sujet âgé.


Quelles sont les conséquences de la fatigue ? 

Les conséquences de la fatigue sont multiples. La fatigue perturbe la qualité de vie, limite les activités quotidiennes et peut également être responsable de problèmes plus graves : accidents ou fractures.

La fatigue musculaire peut avoir des conséquences :

- sur la précision avec laquelle les gestes sont réalisés ;

- sur la capacité même à réaliser ces gestes.


Cette fatigue peut être responsable de chutes ou de fractures dites « de fatigue ».

La fracture de fatigue est la traduction de la sollicitation importante et répétée à laquelle est soumis un os normal dans le cadre d'un effort prolongé et trop intense. Ces fractures surviennent sur un os sain sans qu'il y ait de traumatisme. Cette fatigue peut aussi être augmentée par un changement de surface d'évolution dans le cadre de la pratique d'un sport (passage sur un sol dur), ou par l'utilisation de chaussures défectueuses. La localisation de ce type de fracture est, bien sûr, totalement liée au type de sport pratiqué.


La principale caractéristique de ces fractures est de donner une douleur très progressive et rarement brutale qui apparaît à l'effort et qui disparaît au repos. Progressivement, l'intensité augmente et l'arrêt de l'effort est obligatoire. Le pronostic de guérison de ces fractures est en général correct à partir du moment où elles ont été prises en compte assez tôt et où l'effort n'est pas poursuivi.

La fatigue mentale est également source, dans un premier temps, d'altération des fonctions intellectuelles avec, en particulier, des temps de réaction augmentés et une moins bonne capacité à traiter l'information et les problèmes : c'est ce que l'on nomme une altération des fonctions cognitives. Cette fatigue mentale va souvent de pair avec l'altération des fonctions sensorielles, en particulier auditives et visuelles : c'est cette fois la capacité d'acquisition des informations, c'est-à-dire de perception de l'environnement, qui est altérée.


La fatigue a aussi une implication très forte dans la survenue d’accidents de la circulation. La conduite automobile demande un niveau d'éveil correct et une attention soutenue : ces deux capacités sont altérées lorsqu'on est fatigué et ce phénomène peut être à l'origine d'accidents au même titre que la fatigue visuelle, en particulier lors de la conduite de nuit ou en période crépusculaire.


La fatigue répétée et générale, qu'elle soit physique ou mentale, peut être à l'origine d'épuisement. Cet épuisement peut être musculaire, comme à la fin d'un effort physique de grande intensité, ou général, c'est-à-dire psychique et physique : les Américains et les Français le désignent de plus en plus alors sous le nom de syndrome « burn out ».


Qu’est-ce que le syndrome de fatigue chronique ? 

Le syndrome de fatigue chronique est défini par des critères parfois différents selon les pays mais qui incluent globalement un début qui peut être repéré dans le temps, l’absence de soulagement au repos, la réduction de l’activité d’au moins 50 % et d’autres troubles souvent associés : céphalées, douleurs musculaires multiples, douleurs squelettiques, troubles du sommeil, difficulté à la concentration…

Aucun critère objectif n’a pu être mis en évidence et l’origine post-virale avancée par certains chercheurs n’a pas été confirmée.

 

----------------

Source : http://sante.lefigaro.fr/sante

Eyaelleimage au coeur des anges eyaelle-copie-1

Description : 159-caillou

Voir les commentaires

1 2 > >>