Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAUSES SPIRITUELLES DE LA MALADIE

 

image au coeur des anges eyaelle-copie-1

 

CAUSES  SPIRITUELLES  DE  LA  MALADIE

 

« Chercheur de Lumière, rappelle-toi que tes yeux, ton cœur, ton corps, sont les instruments que Dieu utilise pour sauver ses enfants de leur propre folie. Rappelle-toi aussi que sur chacun de ses enfants le Créateur de Tout ce qui Est a placé les signes évidents d’identification qui racontent la vérité à ceux qui ont des yeux pour voir ».   Le maître Hilarion.

 

Le médecin s’intéresse aux symptômes, l’Holistique agit plutôt en « chercheur » car la cause spirituelle est étudiée. Il faut rechercher la cause et la guérison de l’individu.

Pierre Lassalle (astrologue holistique canadien, écrivain), considère que la médecine du futur recherchera la cause spirituelle de la maladie et qu’elle pourra ainsi mieux prévenir et guérir le malade. Le docteur Janine Fontaine  nous indique que nous sommes faits de trois corps, un corps physique (matériel), un corps énergétique, auquel s’adressent les médecines différents, et d’un corps spirituel, développé grâce à notre travail initiatique personnel, lequel croît précisément à l’occasion des épreuves que la vie met sur notre chemin et que nous devons surmonter par un état d’esprit positif et créatif.

 

 

     Comment vient la maladie ?

Chaque individu s’incarne avec son propre programme de vie, un but d’incarnation à réaliser. Lorsque cet individu progresse dans le sens de son but de vie, tout se passe plutôt bien. Il fonctionnera alors en utilisant les énergies qui sont les siennes dans le sens où elles doivent être exprimées.

Si cet individu s’écarte de son programme de vie (et cela bien malgré lui car il n’a pas conscience souvent de ce qu’il doit faire), il commence alors à mal utiliser les énergies et en attire d’autres qui assureront un déséquilibre. Petit à petit, il déséquilibrera ses plans de conscience et créera une tension qui, en s’accentuant, créera un déséquilibre émotionnel et/ou affectif, puis des problèmes énergétiques et enfin une maladie qui s’extériorisera physiquement.

 

Au départ on s’écarte de son but d’incarnation et au final on se culpabilise (inconsciemment) et on provoque une maladie afin de prendre conscience que nous  ne sommes plus sur notre voie.

Selon le type de maladie, il y a quelque chose à comprendre qui aide à ne plus reproduire le schéma négatif qui a amené jusqu’à cette maladie.

Ni Dieu, ni les astres ne sont responsables de quoi que ce soit. Il est grand temps d’assumer nos actes et de grandir. Si vous vous éveillez et si vous devenez conscient, vous resterez dans les énergies de votre but d’incarnation et vous n’aurez plus besoin d’être malade pour tirer les leçons de votre existence. Cela est une autre histoire ...

 

 

 

QUELQUES   CAUSES   SPIRITUELLES   DES   MALADIES

Voici une approche des causes spirituelles (et/ou karmiques) des principales  maladies avec les correspondances astrologiques (selon les recherches de Pierre Lassalle, Louise Hay et le Maître Hilarion)*.  Il est bien évident que des recherches sont encore en cours et que cette approche ne constitue pas un diagnostic médical, que vous devrez toujours consulter votre médecin.

 

* Ces correspondances ne sont pas le fruit d’une imagination quelconque mais le résultat de l’expérimentation et des recherches individuelles de plusieurs années sur  l’anatomie, sur les chakras (travail psychique et spirituel en plus des recherches ésotériques) 

                                                          

Le cœur

Il est directement relié au chakra du cœur dont il est la contrepartie physique. Si vous n’exprimez pas ouvertement vos sentiments, vous fermez votre cœur (chakra) et vous risquez des problèmes cardiaques. A force de réprimer leurs émotions et leurs sentiments, beaucoup d’hommes ont des problèmes cardiaques car ils ferment leur chakra du cœur.

 

Le sang

Il représente l’énergie et symbolise la circulation des émotions et des sentiments dans le corps. Il est en analogie avec la planète Mars.

L’hypertension

(Analogie avec les planètes Mars/Jupiter) souligne une faculté d’aimer trop limitée (peu évoluée) et un manque de compassion. La personne devrait exprimer son amour pour tous ceux qu’elle rencontre et pour tout ce qu’elle voit. Il y a également une tendance à l’exagération et à tout empirer.

L’hypotension

(En analogie avec les planètes Mars/Saturne) montre également un amour limité mais dans le sens où cette personne est négative, et défaitiste, et qu’elle n’y croit pas ! (ou n’y croit plus). Elle a certainement eu des antécédents dans cette vie, ou dans une vie précédente, qui lui laissent croire qu’elle a raison.

L’anémie

(Analogie avec la planète Mars) est un manque de globules rouges et représente le refus d’utiliser ses dons ou talents au service de l’amour de son prochain. Un anémique d’un haut niveau spirituel doit accepter d’aimer autrui, de servir l’humanité et de devenir « spirituel » en guidant les autres.

Le cholestérol

(Analogie avec Saturne) correspond au durcissement de la nature amoureuse, à la rigidité, à la dureté et aux personnes qui se créent une carapace soit disant pour se protéger. Il faut devenir plus souple, plus ouvert et laisser couler ses émotions et l’énergie d’amour en soi.

Pour tous les problèmes de sang il est recommandé de faire attention à sa nourriture.

 

Le système lymphatique

Il sert à  purifier le sang ; son action est renforcée par le jeûne. Le système lymphatique est en analogie avec le signe des Poissons et avec Neptune. Les problèmes du système lymphatique montrent le refus de se débarrasser de vieux schémas négatifs, le refus de lâcher prise, de laisser s’écrouler de vieilles structures. Cela caractérise les gens qui ne voient pas l’intérêt d’évoluer, de progresser, de se purifier, de changer. On peut également être fatigué de quelqu’un ou quelque chose. Il y a un blocage pour avancer en général et souvent, les gens atteints d’un mal du système lymphatique sont reclus dans une façon de voir et n’acceptent même pas qu’autre chose puisse exister. Cela rejoint aussi les valeurs du sang car le sang est la vie et donc le moteur. Tout moteur encrassé n’avance pas, s’use.

 

Le système digestif

L’estomac représente la faculté de digérer les expériences de l’existence et d’accepter ce qui a été enseigné. Le ressentiment, l’aversion, l’inquiétude sont les principales causes des ulcères.

Les indigestions, les gaz, l’hyperacidité représentent des ressentiments de la colère refoulée. La cause de tout cela est le fait que vous interférez avec votre but de vie, que vous refusez de comprendre et d’aller de l’avant, ce qui empêche votre âme de progresser. L’estomac est en analogie avec le signe du Cancer et la Lune. La nourriture est en analogie avec la Lune et le signe du Taureau. Elle permet l’assimilation des leçons de la vie.

Les intestins représentent la faculté d’assimiler les expériences de la vie et lorsqu’il y a des problèmes intestinaux, cela signifie que vous avez refusé de comprendre certaines leçons de votre vie d’un point de vue évolutif. Les intestins sont en analogie avec le signe de la Vierge.  La diarrhée, correspond à une peur, un rejet, ou encore  un refus de lâcher prise.

 

La plupart des médecins savent aujourd’hui que la cause apparente du cancer vient du fait que la personne a subi un grave choc émotionnel quelques mois ou quelques années avant et qu’elle n’a pas extériorisé ses émotions à cette époque. Il faut savoir également que le cancer est une autodestruction, ce qui rend la guérison difficile. Enfin, la cause spirituelle du cancer et que l’individu n’a pas assimilé au moins la moitié des leçons karmiques qui lui étaient proposées dans cette vie refusant ainsi l’évolution (même si cela est inconscient).

 

 

Le système reproducteur

Toujours d’après certains chercheurs ésotériques, les problèmes liés au système reproducteur viennent de la mauvaise utilisation de la sexualité dans cette vie, ou dans une précédente et/ou de la créativité. La culpabilité sexuelle apporte des maladies sexuellement transmissibles comme le SIDA. Problèmes d’ovaires ou de testicules : rejet de sa féminité ou de sa masculinité (selon le cas).

 

Problèmes liés aux organes sexuels en cas d’infection urinaire : colère envers le partenaire sexuel.

 

Pour permettre à une âme évoluée de s’incarner, il faut qu’il y ait beaucoup d’amour entre les deux partenaires au moment de l’acte sexuel.

 

Sachez également que lorsqu’un homme et une femme font l’amour, ils échangent de l’énergie entre leurs chakras racines mutuels ; comme l’homme est émissif, sa partenaire reçoit beaucoup plus qu’un simple bataillon de spermatozoïdes, car il lui projette également des énergies subtiles, plus ou moins polluées selon son état de conscience.

Le système reproducteur est en analogie avec le signe du Scorpion.

 

 

Le dos

Répartissez votre dos en trois parties.

 

Des douleurs ou des blocages dans le bas du dos indiquent que vous avez peur de l’argent, que vous vous sentez insécurisé, que vous avez peur de l’avenir et que vous souffrez d’un manque de soutien financier.

 

Des douleurs ou des blocages dans le milieu du dos, signifient que vous avez un sentiment de culpabilité (à gauche envers une femme, à droite envers un homme), que vous avez l’impression d’avoir quelqu’un sur le dos qui vous pèse ou encore que vous avez des difficultés à vous débarrasser de votre passé. 

 

Des douleurs ou des blocages dans le haut du dos, indiquent  que vous vous sentez incompris par votre entourage ou que vous avez un manque de soutien affectif ou encore l’impression d’avoir trop de responsabilités lourdes à porter en ce moment.

 

La colonne vertébrale  

Elle est constituée de bas en haut du coccyx, du sacrum, de 5 vertèbres lombaires, de 12 vertèbres dorsales et de 7 vertèbres cervicales.  (Anatomiquement : 7 vertèbres cervicales,  12 vertèbres thoraciques ou dorsales, 5 vertèbres lombaires, 5 vertèbres sacrées, 4 vertèbres coccygiennes).

 

Partageons-la en trois parties.

La première partie comprendra le coccyx, le sacrum et les cinq vertèbres lombaires, ainsi que les deux vertèbres dorsales les plus basses (D12 et D11) : ce sera la partie physique.

La seconde partie comprendra les dix autres vertèbres dorsales et la vertèbre cervicale la plus basse (C7) : ce sera la partie émotionnelle.

La troisième partie comprendra les six autres vertèbres cervicales : ce sera la partie mentale.

 

 

Première partie (physique)

Le coccyx et le sacrum sont reliés à la partie physique du corps qui est comme fixée et inchangeable.  D’autre part, le sacrum est relié au système circulatoire. Situées tout en bas du rachis, les quatre vertèbres coccygiennes  (ou du coccyx) soudées en un seul os, se sont atrophiées par manque de mouvement caudal.

Les trois vertèbres lombaires les plus basses (L3, L4 et L5) sont connectées au système respiratoire, poumons inclus.

Les deux autres vertèbres lombaires (L1 et L2) et la vertèbre dorsale la plus basse (D12) correspondent à la musculature.

La vertèbre dorsale immédiatement supérieure (D11) correspond  au système digestif.

 

Les cinq vertèbres lombaires situées au milieu du dos forment la dernière partie mobile ou pivotante de l’axe vertébral. La cinquième lombaire est la plus digne d’intérêt par le privilège qu’elle a de faire souffrir de nombreux humains. Elle repose sur la première vertèbre sacrée et n’est séparée d’elle que par le disque dit  « sacré » : c’est le véritable tampon amortisseur de tout le châssis humain. Ces vertèbres représentent chacune l’un des éléments que la Tradition désigne par le Feu, la Terre, l’Air, l’Eau et l’Ether. Le groupe des lombaires dans son ensemble est régi par le signe de la Balance puisque l’équilibre du corps se réalise à ce niveau-là, siège du centre de gravité du corps.

Les cinq vertèbres suivantes sont dites sacrées parce que le sacrum, avec lequel s’articulent les os iliaques pour former le bassin, protège l’organe glandulaire où sommeille l’énergie sexuelle sacrée, Kundalini, qui s’y trouve lovée, tel un serpent.

 

 

 ..................

 

 

 

« Aller à la rencontre de son âme est le plus beau des voyages car c’est la rencontre avec l’amour et la lumière. Depuis la nuit des temps l’âme espère ce rendez-vous entre l’Homme et le Divin. Pour entamer le voyage il suffit de se mettre à l’écoute de la « petite voie » intérieure qui cherche à se faire entendre. Ecoutez-là, ses paroles sont douces comme du miel et son ton est chaud comme l’amour ».             Uriel.

 

 

 

 

 


 

 

 extrait  de mon livre  "LE JOUR SE LEVE" édition 1998 disponible uniquement par internet

 

Votre Messagère Spirituelle  EYAELLE

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :