Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelques signes du corps humain

ZAZEN1

 

 

 

LE SYSTEME SANGUIN

 

Le Coeur est l’organe principal de ce système, qui comprend les veines et les artères véhiculant le sang, ainsi que la rate. Le coeur est l’organe le plus souvent associé au chrakra du coeur, cet endroit du corps éthérique d’où la vibration de pur amour peut être émise. Toute incapacité du chakra cardiaque à fonctionner comme un centre complètement ouvert, à travers lequel les qualités supérieures d’amour puissent se manifester, conduit inévitablement au mauvais fonctionnement, à la maladie ou à des incapacités structurelles de l’organe qu’est le coeur.

Ceci s’applique également aux dommages et défauts congénitaux du coeur. Celui-ci est littéralement formé, durant le stage foetal, par le drainage des énergies de l’âme qui a l’intention d’occuper le corps après la naissance. C’est spécifiquement la facette amour de l’âme qui façonne le processus de formation du foetus. Mais lorsque les énergies d’amour du Soi supérieur sont insuffisantes ou imparfaites, cela provoque automatiquement des problèmes symboliquement appropriées dans le coeur lui-même au niveau physique.

Les anomalies cardiaques peuvent être de différentes natures, mais il n’est guère approprié de traiter complètement ce sujet dans cet exposé. Cependant, nous allons citer quelques défauts parmi les plus courants.

Lorsque le problème consiste en une irrégularité du rythme cardiaque, cela signifie un désaccord dans la nature de l’amour.  En d’autres mots, l’individu incapable de maintenir son sentiment d’amour à un niveau constant, ou qui constate que la capacité d’aimer vient et puis s’en va, développera typiquement quelque forme d’arythmie  cardiaque. Celle-ci peut résider dans la rapidité des battements du coeur, dans la séquence d’ouverture des valves, ou dans  l’intensité des battements eux-mêmes, toutes ces irrégularités de fonctionnement pouvant fluctuer.

Lorsque le problème relève d’une forme d’attaque cardiaque, habituellement due à un défaut d’approvisionnement du sang dans le muscle cardiaque, l’indication symbolique est alors que la personne n’a pas appris à approvisionner le côté amour de son « triangle » avec suffisamment d’énergie. Or le sang est énergie.

 

LA  RATE

Cet organe  est typiquement moins affecté que les autres parties du système sanguin. En effet, la rate fait également partie du système lymphatique (celui-ci est traité séparément dans une autre partie), et, par conséquent, les problèmes affectant la rate n’ont pas toujours une relation directe avec l’aspect amour. Il est donc judicieux que le chercheur explore ce domaine soigneusement avant de soumettre au patient une explication spirituelle de son problème splénique.

La rate est essentiellement un réservoir de sang, car elle injecte dans le circuit sanguin une partie au moins de ce qui s’est perdu. Une maladie de la rate signifiera donc habituellement, mais pas toujours, un défaut dans la capacité d’aimer au niveau de l’âme. Cette affirmation ne peut cependant être prise à la lettre car le sujet est souvent trop  obscur pour permettre d’utiliser la connaissance des anomalies de la rate dans une offre directe à la victime. Explorez simplement la question et offrez alors une interprétation qui semble se suggérer d’elle-même, mais basée sur une connaissance générale du symbolisme du corps.

 

Source :  Les Signes du Corps  d’après Maître HILARION

Eyaelle