Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

qui a inventé le spiritisme ?

spiritisme.jpg

 

 

 

Qui a inventé le mot SPIRITISME ?


Ce mot a été inventé en 1857 par le français ALAN KARDEC (venant du mot "SPIRIT"qui signifie : "Esprit") et qu'il référence pour la première fois dans son ouvrage

"INSTRUCTION PRATIQUE SUR LES MANIFESTATIONS SPIRITES".

Qui a contribué à l'évolution du spiritisme?

ALAN KARDEC, LEON DENIS, GABRIEL DELANNE , tous les trois nés dans les années 1800 sont les pionniers du spiritisme moderne.

Le spiritisme est l'acte de "communication" entre deux mondes.

L'âme désincarnée communique à travers le médium grâce à toutes sortes de techniques : écriture automatique, tables tournantes, chanelling, etc. Cette pratique existe depuis la nuit des temps (avec les chamanes notamment) et fût très pratiquée à la fin du XIXe siècle où elle trouva un engouement très particulier dans les salons parisiens.


La communication avec les esprits est un acte naturel qui se doit d'être débarrassé de toutes les superstitions, superflus, gris-gris et cérémonies que les hommes ont ajouté à travers le temps. Nous pourrions dire qu'il "suffit juste" de savoir faire le vide en soi et de se situer dans un environnement.


Il convient de rappeler toutefois que le spiritisme n'est pas un jeu et qu'il peut être dangereux s'il est pratiqué par amusement ou dans un but malsain. N'oublions pas que "La qualité des réponses vient de la qualité des questions", comme le précise l'Esprit à P.J.Oune. Nous pensons qu'il faut interprèter cette phrase ainsi: "Toute démarche spirituelle quelle qu'elle soit dépend d'abord de la pureté de notre quête personnelle".


C'est la loi du "qui se ressemble s'assemble" qui fonctionne ici: si vous cherchez la gloire, vous trouverez des esprits qui vous en donneront, au moins virtuellement ; vous cherchez à vous amuser, les esprits s'amuseront de vous, etc...

De même, le fait de vouloir communiquer avec une personne précise vous expose malgré vous à des esprits peu scrupuleux qui se feront un plaisir de se faire passer pour celui ou celle avec qui vous voulez parler. Et pourtant personne ne peut se prévaloir de vous offrir en payant ce qui est l'exacte quête de ceux qui marchent vers une communication vers l'invisible.


Les esprits lisent dans votre pensée comme dans un livre ouvert. Ils peuvent exploiter la moindre faille ou faiblesse de votre être ; il leur est alors très facile de puiser en vous des informations. La recherche de la preuve devient alors très délicate vu que les esprits savent tout ce que vous savez.

La tromperie et supercherie deviennent alors très faciles et les seuls atouts dont vous disposez sont l'amour et la foi : c'est à dire l'essence profonde de votre être.

Le spiritisme devient alors acte de foi et d'amour.
D'où l'extrême importance de votre démarche personnelle et la pureté de vos intentions si vous ne voulez pas vous exposer à de nombreuses déconvenues et déceptions.


De plus nous voyons l'acte spirite comme un acte de foi, et non comme un acte purement scientifique où la foi n'a aucune place. Les esprits insistent beaucoup sur cette notion de foi, sans qui rien n'est vraiment rendu possible. Vous trouverez ci-dessous des liens vers des textes, récits d'esprits qui vous montreront que cette pratique n'apporte aucun pouvoir spécial et qu'il faut la prendre très au sérieux si on ne veut pas se retrouver comme la marionnette d'un jeu.

Dans le cas où vous vous trouvez dans ce genre de situation délicate il ne faut pas oublier que nous sommes tous maîtres de notre maison. Les esprits ne peuvent agir sur nous et notre vie, à moins qu’implicitement ou non, on laisse cette petite porte ouverte qui leur permet d'être présents et agissant sur notre vie.

Ne croyez-pas non plus que les esprits sont là pour résoudre les problèmes de votre vie, c'est à chacun de nous d'affronter la réalité des choses en face, d'assumer et de prendre les décisions qui sont les nôtres. Seuls vous pouvez diriger votre vie, libre-arbitre oblige.

Nous vous conseillons de lire les quelques publications (c'est par ici ) et témoignages disponibles sur ce site afin de commencer cette nécessaire étape de re-découverte de soi et d'éveil spirituel. Le chemin vers la lumière, vers la connaissance de son Dieu, passe obligatoirement par une bonne de connaissance soi, de ses motivations, aspirations, peurs et blessures...

Le spiritisme ne peut être un but en soi et n'est qu'un outil qu'il n'est pas nécessaire d'utiliser pour avancer. Être médium ce n'est pas être "mieux" ou "plus" qu'un homme normal. Dieu jugera la valeur d'une âme à ses actes d'amour, et pour faire ses actes d'amour, nul besoin de faire du spiritisme.

LA CLASSIFICATION DES ESPRITS

Premier ordre : Esprits purs

Second ordre : Bons esprits

Troisième ordre : Esprits imparfaits

( Excellent article tiré de la rubrique : qu'est-ce que le spiritisme? "ALLIANCE SPIRITE")

 

Source : Groupe de FB transmis par Eyaelle