Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

sachez équilibrer votre signe

noeud

 

SACHEZ EQUILIBRER VOTRE SIGNE


 

Une prise de conscience est le seul moyen de vous dégager de votre empreinte astrale.  Apprenez à connaître les armes de votre « adversaire ».

Chaque signe se trouve face à un autre signe dans la roue zodiacale. Il faut « faire son marché » en prenant les qualités de « l’autre » pour séduire et être apprécié. Luttez contre vos démons intérieurs,  devenez meilleur !

 

Le BELIER : foncer tête baissée est une de ses habitudes ; impétueux, bruyant, querelleur, il doit utiliser la douceur, le côté calme, pacifique de son opposé, le signe de la Balance.

 

Le TAUREAU avec l’entêtement qui le caractérise, entier, peu curieux intellectuellement, se doit d’utiliser le côté curieux, studieux du Scorpion, son aptitude à raisonner et à changer d’idée lorsqu’il juge qu’elle n’est pas bonne ;le Taureau doit apprendre à expluser car le Scorpion rejette non seulement mentalement mais physiquement.

 

Les GEMEAUX a une instabilité parfois dure à gérer pour ce signe double. Nerveux et cérébral, sceptique, il faudra cultiver la philosophie du Sagittaire et de son maître Jupiter, sa générosité, sa foi, son optimisme, ce qui combat les tendances parfois tristes des Gémeaux.

 

Le CANCER hypersensible avec des sentiments à fleur de peau... rêveur, indolent,  songeant à se bronzer au soleil... devra s’inspirer du caractère réfléchi, réaliste, concret de Saturne et du Capricorne, de son côté travailleur, solide, stable, de son sérieux.

 

Le LION épicurien au centre du monde ne rêve que de plaisirs, de conquêtes amoureuses, charnelles, et doit s’inspirer de l’altruisme du Verseau, de son sens de l’amitié, d’un amour spirituel et non plus charnel.

 

La VIERGE, méthodique et perfectionniste, raisonneuse, analytique, rétractée sur elle-même, doit prendre exemple sur les Poissons en ayant une mystique religieuse, philosophique ou occultiste, s’ouvrir sur un monde comme la mer s’ouvre sur le ciel dans un horizon d’azur.

 

La BALANCE, indécise, réductrice et parfois paralysante, si peu combative, vite désarmée, doit s’inspirer de l’énergie du dynamique Bélier, de sa combativité et de son courage, de son côté travailleur, actif.

 

Le SCORPION, irrassible qui se voue à l’autodestruction, qui détruit les autres également, énigmatique, froid, dur à soi-même comme aux autres, se doit de s’inspirer de la douceur vénusienne du Taureau, de sa sensibilité pour avoir du coeur, moins de rudesses dans ses sentiments.

 

Le SAGITTAIRE, qui veut déplacer les montagnes, éternel voyageur, philosophe, doit apprendre à raisonner ses croyances, conceptions, à utiliser son optimisme par des bons mots,  comme le lui inspirent les Gémeaux, devenir « des petits enfants » selon la parole évangélique, pour « entrer au royaume des cieux ».

 

Le CAPRICORNE, introverti incurable, toujours en travail, à penser à sa sacro-sainte situation, se doit de penser à la détente, au repos comme le lui suggère son opposé, le Cancer.

 

Le VERSEAU, avec son mental  et son intellectualisme poussé à l’extrême, altruiste, humanitaire, fraternel, fortement marqué par le sens de l’amitié, doit prendre conscience que l’affectivité n’est pas simplement mentale, intellectuelle ou simplement un élan du coeur,  et doit s’inspirer cette fois du Lion, en ne prenant pas toutes les valeurs de ce signe, mais en »mettant un peu d’eau dans son vin », en étant généreux mais pas utopique pour éviter tout déchirement.

 

Les POISSONS, rêveur inconditionnel, candide, idéaliste... à mille lieues de la réalité, utopistes, parfois naïfs dans leurs croyances, doivent s’inspirer du signe opposé qu’est la Vierge pour devenir plus concrets, plus réalistes, pratiques et moins naïfs, ce qui évitera les risques d’être victimes d’escroquerie ou d’abus de confiance.

 

 

 

 Source :  

& Georges Dupeyron

Dominique Seux     décembre 1996/ EYAELLE Travailleur de Lumière